L’agriculture, secteur prépondérant de l’économie du Bénin, emploie plus de la moitié de la population du pays

0

Le Président de la commission nationale de supervision du Recensement national agricole (RNA) du Bénin a affirmé que « l’agriculture est une activité séculaire qui a toujours rythmé le quotidien de nos ancêtres et qui aujourd’hui encore se révèle être un secteur prépondérant de notre économie contemporaine ». Alastaire Alinsato qui s’exprimait à l’occasion de la cérémonie de présentation des résultats du recensement national de l’agriculture mardi 25 janvier 2022 a expliqué que c’est le premier recensement de l’agriculture qui est mis sous la tutelle de la Commission nationale de supervision, du Comité technique national, du Bureau central et les Comités départementaux depuis plus de trois ans dont il est à la tête.

Les résultats de ce recensement publiés à Cotonou sont sans appel. En effet, plus de la moitié de la population béninoise (926.539 ménages et 6.506.980 individus) tirent une grande partie de leurs ressources de l’agriculture.

Selon ces mêmes résultats, 606.112 ménages exercent la production animale, 49.990 ménages pratiquent la pêche continentale ou maritime et quelque 3.464 autres élèvent les espèces halieutiques.

De même, soulignent les mêmes données, le Bénin compte 913.415 exploitations agricoles avec une moyenne de 3,3 ha par exploitation.

Cette idée de mettre en œuvre un recensement de l’agriculture dans notre pays remonte à des décennies, a notifié le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Cossi Dossouhoui. A le croire, c’est l’avènement du pouvoir en place qui a fait que cette initiative est devenue opérationnelle. Non sans la détermination du président Patrice Talon, qui a fait résolument l’option de non seulement assurer de façon décisive le financement intégral de l’opération mais de travailler à sa mise en œuvre suivant les standards internationaux avec l’appui de la Fao.

« La réalisation de cette première édition du recensement national de l’agriculture contribuera à mieux évaluer la richesse nationale imputable au secteur agricole et à fournir les données fiables à l’élaboration des politiques de développement agricole et les indicateurs sur les conditions de vie d’une grande partie des ménages béninois », a ajouté M. Dossouhoui.

La réalisation de cette première édition du recensement national de l’agriculture vient de sortir le Bénin de la liste des pays africains inscrits sur le tableau sombre des pays à statistiques agricoles, a encore dit le responsable du Bénin.

Rappelons que l’agriculture est le premier secteur économique du Bénin après celui des services. Elle contribue pour 32,7% en moyenne au PIB, 75% aux recettes d’exportation, 15% aux recettes de l’Etat et fournit environ 70% des emplois. Elle contribue aussi et surtout à assurer la sécurité alimentaire du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik