Les organisations paysannes du Sénégal préparent leur contribution au 9ème Forum mondial de l’eau

0

C’est dans la région de Thiès plus précisément dans les locaux de la Fédération des ONG du Sénégal (FONGS) que les organisations paysannes sénégalaises se sont retrouvées, mercredi 23 février 2022 pour préparer leur contribution au 9ème Forum mondial de l’eau, prévu du 21 au 26 mars prochains à Dakar.

De l’avis de Babacar Diop, secrétaire chargé du foncier au Conseil national de concertation des ruraux (CNCR) qui s’exprimait en marge de la rencontre, « la contribution de la société civile et du CNCR en particulier doit être fondamentale ».

Selon lui, des paysans, pasteurs, pêcheurs, des femmes et des jeunes venus des différentes zones agroécologiques du Sénégal, ont travaillé avec l’équipe opérationnelle du Conseil national de concertation des ruraux et d’autres partenaires à l’élaboration d’un document.

« A partir de ce soir, nous allons sortir un document participatif consensuel, pour le mettre à la disposition du Comité de pilotage », a-t-il ajouté précisant que le développement rural sera la « thématique prioritaire » du CNCR, lors de ce forum.

Les préoccupations du monde rural sont surtout axées sur la gestion et la gouvernance de l’eau, a relevé M. Diop.

De son côté, Boubacar Barry, expert en eau, membre du Secrétariat du 9ème Forum de l’eau a indiqué que « pour la première fois dans l’organisation du Forum mondial de l’eau, le Sénégal a introduit comme priorité l’eau et le développement rural ».

Il a ajouté que les compagnies d’eau, les usagers, parlementaires, etc. sont associés à ce forum qui se veut un « forum de réponse ».

« Contrairement aux éditions précédentes, où les gens réfléchissaient isolément, il s’agira de faire en sorte que tout le monde se parle, pour partager les solutions trouvées ailleurs à des problèmes locaux », a-t-il conclu.

Moctar FICOU / VivAfrik