Déforestation – Séchage du tabac : Le Zimbabwe pourrait se servir du gaz de cuisine comme alternative au bois

0

Le gouvernement du Zimbabwe compte substituer le gaz de cuisine au bois pour le séchage des feuilles de tabac, principale culture de rente du pays. C’est ce qu’a rapporté Bloomberg qui précise que cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une stratégie visant à enrayer la déforestation.

C’est dans cette perspective que l’office du tabac veut mettre en place dès la prochaine campagne une usine de séchage de tabac utilisant le gaz de cuisine comme combustible. A cet effet, le porte-parole de l’organisme public, Chelesani Moyo, a souligné que l’installation permettra de traiter du tabac provenant d’une plantation de 50 hectares dans sa phase expérimentale.

L’industrie du tabac contribue à la destruction d’une superficie de forêts comprise entre 40 000 et 52 000 hectares chaque année, a estimé l’exécutif du Zimbabwe.

Moctar FICOU / VivAfrik