Parc Zoologique de Hann : Un singe attaque et « déchiquète » une visiteuse

0

Une dame du nom de L.D a vécu, le samedi 11 juin 2022 au Parc Zoologique de Hann, sûrement la pire journée de sa vie. Elle allait y laisser sa vie sous le regard impuissant du personnel et des visiteurs du parc.

En effet, sa fille y avait une sortie pédagogique programmée avec sa classe à partir de 10h.  Les enfants devaient être accompagnés de leur maitresse.

Cependant, la dame L.D. avait le présentiment que la sécurité ne serait pas au rendez vous dans le parc et avec l’avis de leur maitresse, elle a rejoint le groupe pour les accompagner et surtout avoir un œil sur sa précieuse.

Arrivée bien avant les enfants, elle a acheté son ticket, est entrée dans le parc puis s’est placée dans un endroit près de la cage des lions pour attendre les enfants.

Quelques minutes plus tard, elle aperçoit des enfants courir la prévenant de l’arrivée derrière elle d’un singe qui s’est échappé de sa cage dans le parc.

Selon elle, le singe de couleur roux blanc avec une taille moyenne avait des dents longues et pointues.

Elle s’est levée et s’est mise face au singe.

L’animal s’est dirigé directement sur elle. Paniquée et surprise elle n’a pas su quoi faire sur le coup.

Le singe s’est jeté alors sur elle brusquement, l’a attaquée avec ses griffes, l’a fait tomber et l’a mordue à la jambe droite.

Elle a même essayé de le repousser en le frappant avec mon sac.

Le singe l’attaqua une deuxième fois et l’a mordu encore plus fort.

Ces morsures plus graves les unes que les  autres l’ont fait perdre beaucoup de sang et l’ont rendu impuissante sur le champ.

Elle s’est déplacée en rampant près d’un arbre et avec l’aide d’un garçon, elle s’est placée dans une chambre et a attaché un garrot sur sa jambe.

N’eut était le secours des visiteurs, elle allait y laisser sa vie vu la détermination de l’animal enragé. 

Vu la gravité des faits et l’attitude irresponsable de la direction, une plainte a été déposée auprès du Procureur pour mise en danger de la vie d’autrui.

En outre, depuis cet événement des témoignages sortent de partout pour dénoncer les manquements forts de la surveillance des animaux du Parc qui ont causé du tort à pas mal de personnes.

Ali Mangassa / VivAfrik