Plus de 600 jeunes formés aux techniques agricoles entre 2021 et 2023 au DAC de Séfa, selon son directeur

0

Le directeur général du Domaine agricole communautaire (DAC) de Séfa, dans la région de Sédhiou, a indiqué que quelque six cent (600) jeunes ont été formés entre 2021 et 2023 aux techniques d’agriculture.  

A cet effet, Jean Charles Badji qui s’exprimait en marge d’une visite de travail de l’inspecteur régional de la jeunesse de Sédhiou, Meïssa Ngom, accompagné du chef de service régional des sports, Birama Diack, a notifié que « rien qu’entre 2021-2023, plus de six cent jeunes sont formés en techniques de maraîchage, aviculture, embouche et pisciculture. Cette année nous avons cinquante jeunes qui sont en train d’être formés ».

Dans ce domaine agricole communautaire d’une superficie de deux mille hectares, situé dans la commune de Koussy, dans le département de Sédhiou, des aménagements et des équipements agricoles, ainsi que sept forages sont installés pour un investissement de 7 milliards francs FCFA.

Le directeur du DAC a estimé qu’il faut mettre l’accent sur les sortants des centres de formation professionnelle afin de créer de futurs entrepreneurs dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage, a dit le directeur à propos du recrutement des jeunes à incuber.

Poursuivant son speech, il a relevé qu’après la période d’incubation, les jeunes formés bénéficient de l’accompagnement de la direction du DAC pour faciliter le financement de leur projet auprès des partenaires.

Jean Charles Badji a aussi invité le secteur privé à venir investir dans le DAC, rappelant qu’il y a des niches d’opportunités pour les investisseurs.

Pour sa part, l’inspecteur régional de la jeunesse, Meïssa Ngom, a plaidé pour l’intégration du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) dans les pôles emplois pour faciliter l’identification des jeunes qui sont intéressés par les services offerts dans les DAC.

L’approche du DAC de Séfa peut être une alternative pour régler le problème d’emploi des jeunes, a estimé l’inspecteur régional des sports de Sédhiou, Birama Diack.

Il se dit prêt, de concert avec les associations sportives et culturelles (ASC), à sensibiliser les jeunes afin de les inciter à s’intéresser aux services offerts dans le DAC pour booster le développement socio-économique de la zone.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire