Journée internationale des migrants : António Guterres invite à rendre plus humaine et plus ordonnée la gestion des migrations  

0

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), António Guterres, a livré, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des migrants ce 18 décembre 2023 dans lequel il appelle à « rendre plus humaine et plus ordonnée la gestion des migrations, dans l’intérêt des communautés d’origine, de transit et de destination ».

Dans son message, M. Guterres a confié que « la migration est une réalité et une force positive. Elle favorise l’échange de connaissances et d’idées et alimente la croissance économique. Elle ouvre des perspectives à des millions de personnes et leur donne la possibilité d’une vie meilleure ».

Cependant, a-t-il ajouté, une migration mal régie peut engendrer de grandes souffrances.  Elle plonge les migrants dans le monde impitoyable des trafiquants et les expose à l’exploitation, aux mauvais traitements, voire à la mort.  Elle sape la confiance dans les institutions et systèmes de gouvernance, attise les tensions sociales et fragilise notre humanité commune.

« À l’occasion de la Journée internationale des migrants, nous insistons sur la nécessité d’élaborer d’urgence une gouvernance des migrations qui soit sûre et fondée sur la solidarité, le partenariat et le respect des droits humains », a encore dit le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies.  

Il a rappelé que la communauté internationale a adopté en 2018 le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui est devenu une référence et un moyen pour les États membres d’évaluer leur action, de renforcer leur coopération et d’ouvrir de nouvelles perspectives de migration fondées sur les droits.

Pourtant, « ce type de mesures demeure l’exception, et non la norme.  Aujourd’hui, comme chaque jour, nous devons rendre la gestion des migrations plus humaine et plus ordonnée dans l’intérêt de tous, notamment dans celui des communautés d’origine, de transit et de destination », a souligné António Guterres, concluant qu’« ensemble, construisons un avenir plus sûr et plus prospère pour tous ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire