Le Togo à l’heure de la réduction SLCP émissions du secteur des déchets en tenant compte du genre

0

Le gouvernement togolais a renforcé les capacités et connaissances de ses membres afin de mettre en œuvre des mesures d’atténuation dans le secteur des déchets. Le pays d’Afrique de l’Ouest dispose d’une feuille de route des mesures d’atténuation du secteur des déchets à transformer en activités et programmes prioritaires.

Ce projet financé par Climate and clean air coalition (CCAC) répond à une demande du ministère togolais de l’Environnement et des Ressources forestières de fournir un renforcement des capacités pour réduire SLCP les émissions du secteur des déchets, en tenant compte du genre. 

Le renforcement des capacités serait destiné aux principaux représentants du gouvernement et aux experts en matière de planification et de mise en œuvre de mesures visant à améliorer le système de gestion des déchets du Togo et à atténuer les SLCP émissions. Le renforcement des capacités garantirait un équilibre entre les sexes parmi les participants qui seront formés ainsi que parmi les formateurs.

Le CCAC qui associe le climat et la qualité de l’air pour obtenir de multiples avantages à court terme est un partenariat volontaire de plus de 160 gouvernements, organisations intergouvernementales et organisations non gouvernementales fondé en 2012. 

Il est le seul organisme international travaillant à réduire les puissants mais polluants climatiques de courte durée de vie (SLCPs) tels que le méthane, le carbone noir, les hydrofluorocarbures (HFC) et ozone troposphérique qui entraînent à la fois le changement climatique et la pollution de l’air.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire