Sénégal : La production de fruits et légumes a augmenté de près de 700 tonnes entre 2012 et 2023, selon le directeur de l’horticulture

0

Le directeur de l’horticulture a souligné que la production sénégalaise de fruits et légumes a augmenté de 905 000 tonnes en 2012 à 1,6 million de tonnes en 2023, soit une hausse de près de 700 tonnes, les exportations du Sénégal pour ces mêmes denrées étant passées de 56 000 à 120 000 tonnes durant la même période.

A cet effet, Macoumba Diouf a affirmé : « notre production de fruits et légumes est passée de 905 000 tonnes en 2012 à 1,6 million de tonnes maintenant. Les exportations sont passées de 56 000 tonnes en 2012 à 120 000 tonnes maintenant ».

M. Diouf s’exprimait en marge d’une réunion de la Société d’exploitation du marché d’intérêt national et de la gare des gros porteurs (SEMIG) avec les horticulteurs, les commerçants et les transporteurs, jeudi 11 janvier 2024, à Diamniadio.

A l’en croire, les emplois générés par l’horticulture ont augmenté durant la même période. Ainsi, « une importante partie de la production horticole est destinée à l’approvisionnement du marché sénégalais », a-t-il rappelé.

Ces statistiques font dire à M. Diouf que « le sous-secteur horticole se porte très bien ». « Les productions horticoles ont atteint, de 2012 à maintenant, des niveaux jamais égalés », s’est-il réjoui.

Les pouvoirs publics renseignent qu’au Sénégal, les acteurs de l’horticulture sénégalaise (commerçants, transporteurs et horticulteurs) bénéficient de nouvelles infrastructures, le marché d’intérêt national et la gare des gros porteurs, d’un investissement de 55 milliards de francs CFA.

Construites à Diamniadio, dans le département de Rufisque, ces deux infrastructures servent à stocker et à conserver la production de fruits et légumes convoyés du reste du pays et de l’étranger vers Dakar.

Bâtis sur un espace de 33 hectares, le marché d’intérêt national et la gare des gros porteurs ont une capacité de stockage de 15 000 tonnes, selon la directrice générale de la SEMIG, Fatoumata Niang Ba.

Les gros porteurs transportant des fruits et légumes en provenance du Sénégal ou d’autres pays doivent désormais les décharger au marché d’intérêt national de Diamniadio, selon un arrêté du gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire