Le président de la République du Sénégal reçoit un échantillon du 1er baril de pétrole produit et qualifie cette extraction de « un moment historique »

0

Le ministre sénégalais de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Birame Souleye Diop, a présenté mercredi 12 juin 2024 au président de la République, Bassirou Diomaye Faye, un échantillon du premier baril de pétrole, produit au champ de Sangomar, situé à une centaine de kilomètres au large de Dakar.

Recevant cet échantillon du premier baril de pétrole au Palais de la République, le chef de l’Etat a déclaré : « j’en profite pour féliciter l’ensemble du gouvernement et la société Woodside. Je félicite le peuple sénégalais et lui dis notre engagement de faire un bon usage de ces ressources pour les générations actuelles et futures ». Le premier baril de pétrole a été produit « en toute sécurité », avait annoncé mardi 11 juin 2024, dans un communiqué la société Woodside, une compagnie pétrolière basée en Australie et chargée de l’exploitation du champ de Sangomar. « La phase 1 du développement du champ de Sangomar comprend une installation autonome de production, de stockage et de déchargement en mer (…) d’une capacité nominale de 100 000 barils par jour », avait précisé Woodside qui est en coopération avec la Société pétrolière du Sénégal (PETROSEN).

En effet, La première extraction de pétrole du champ de Sangomar faisant du Sénégal un pays producteur de pétrole depuis le 11 juin 2024 est « un moment historique et un pas important pour notre pays », a ajouté le président de la République, Bassirou Diomaye Faye.

Pour le chef de l’Etat, c’est « un moment historique et un pas important qui vient d’être franchi par notre pays dans sa quête de souveraineté énergétique ».

S’exprimant mercredi 12 juin 2024 en Conseil des ministres, il a félicité le gouvernement, notamment le ministre de l’Energie, du Pétrole et des Mines mais également le groupe PETROSEN, le partenaire Woodside Energy et tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet entamé en 2020.

Le chef de l’Etat a demandé au Premier ministre et à l’ensemble du gouvernement « de veiller à l’exploitation optimale et transparente des ressources nationales pétrolières et gazières au profit de l’économie nationale et des générations actuelles et futures ».

Le président de la République a aussi annoncé « la tenue prochaine d’une session du Comité d’Orientation stratégique du Pétrole et du Gaz (COSPETROGAZ) dont la composition sera révisée ».

A l’en croire, l’objectif de cette session sera d’actualiser la stratégie nationale de développement et d’exploitation des ressources pétrolières et gazières tout en veillant à la bonne répartition et à l’encadrement de la gestion des recettes issues de l’exploitation des hydrocarbures ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire