ARMAO voit le jour à Dakar

0

Des acteurs ouest-africains de la filière mangue ont annoncé avoir mis en place une organisation régionale des professionnels du secteur, vendredi, à Dakar, dans le but de consolider et d’améliorer l’offre de ce produit pour un meilleur accès aux marchés.

 

Cette organisation régionale est selon l’Agence de presse sénégalaise, dénommée Alliance régionale de la mangue d’Afrique de l’Ouest (Armao) a été lancée à l’issue de la « Semaine de la mangue », organisée par le gouvernement du Sénégal, en partenariat avec l’USAID à travers Trade Africa. Dans une déclaration rendue publique, les acteurs de la mangue appellent les pays concernés « à s’approprier l’initiative et à s’engager dans la mise en place et le renforcement des interprofessions » de la filière mangue. Ainsi, ils ont également sollicité l’accompagnement des Etats, des institutions régionales et des partenaires techniques et financiers « pour la mise en œuvre effective des missions assignées » à la nouvelle structure.

 

Le gouvernement du Sénégal, à travers les ministères sénégalais en charge du commerce et de l’agriculture, a été chargé de porter le plaidoyer visant à faire la promotion de cette Alliance régionale auprès des autres pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). « Cette décision part du principe de l’importance que revêt la filière mangue de l’Afrique de l’Ouest dans la diversification, la création de richesses, la contribution à la sécurité alimentaire et au développement économique et sociale », a expliqué le directeur de l’Agence sénégalaise pour la promotion des exportations (Asepex), Malick Diop. A l’en croire, le potentiel « insuffisamment exploité » de la mangue dans l’espace ouest-africain, ainsi que « le faible niveau de structuration des acteurs de la chaîne de valeur dans la sous-région », ont poussé les pays à s’organiser pour exporter la mangue pendant toute l’année. Malick Diop a relevé la nécessité, pour les acteurs, d’adopter et de veiller au respect des politiques et des normes favorables à la fluidité du commerce interrégional des produits de la mangue en Afrique de l’Ouest.

 

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire