La sécheresse décime la Somalie et la Namibie, la sécurité alimentaire désirée

0

Fortune commune pour la Namibie et la Somalie, deux pays qui ont subi les affres de la sécheresse. Les deux contrées ont un dénominateur commun : l’insécurité alimentaire alors qu’elles croulent sous le poids de la sécheresse.

Ainsi, bbc.com affiche à sa Une « En Namibie, 500 000 personnes (sont) confrontées à l’insécurité alimentaire ». Selon le journal, « Un Namibien sur cinq n’a pas accès à une nourriture suffisante à cause de la sécheresse qui sévit dans le pays. En tout, un demi-million de personnes sont confrontées à l’insécurité alimentaire dans ce pays d’Afrique australe. Le président Hage Geingob a décrété l’état d’urgence et a demandé l’aide des autres pays et des organisations internationales ».   

De l’avis de nos confrères qui cite cabinet du Premier ministre, « la sécheresse a engendré de « graves pénuries alimentaires » », notent-ils.

La Première ministre namibienne, Saara Kuugongelwa-Amadhila, a aussi lancé un appel à l’aide internationale. « Nous appelons tous les Namibiens et les partenaires au développement à nous apporter de l’aide par tous les moyens possibles, afin que nous puissions subvenir aux besoins de nos populations », peut-on lire dans le journal. Qui renseigne qu’un porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, Hervé Verhoosel, a déclaré à l’AFP « ne pas avoir encore reçu de demande écrite » des autorités namibiennes. Il assure que le PAM est en train de « suivre de près la situation » dans le pays. 

Le site d’information voaafrique.com a confirmé cette information, précisant que « Les moyens de subsistance d’une majorité de Namibiens sont menacés, notamment ceux qui dépendent des activités de l’agriculture ». « La plupart des régions souffrent de pénuries d’eau car la plupart des bassins sont secs ou n’ont pas reçu assez de pluie cette saison », a précisé la Première ministre dans les colonnes du journal. 

« Comme le reste de l’Afrique australe, la Namibie, qui compte 2,4 millions d’habitants, souffre depuis plusieurs saisons de sécheresses aggravées par des épisodes climatiques de type El Nino, qui affecte les récoltes et le bétail. L’état de catastrophe naturelle décrété par le président Hage Geingob devrait être maintenu pour au moins six mois. Son gouvernement avait annoncé il y a deux semaines avoir débloqué une enveloppe d’un montant équivalent à plus de 567 millions de dollars namibiens pour venir en aide aux agriculteurs et aux populations affectées par le manque de précipitations », a poursuivi notre source.

Pour sa part, le journal lemonde.fr braque ses projecteurs sur la Somalie, où, selon un organisme humanitaire, « Près de 2 millions de Somaliens ont un besoin désespéré de nourriture et des centaines de milliers d’enfants souffrent déjà de malnutrition à cause de la sécheresse qui frappe le pays ». Des millions de personnes ont abandonné leur domicile pour chercher de quoi se nourrir dans ce pays aride et déchiré par la guerre. 

« La situation humanitaire s’est détériorée à un rythme alarmant en raison de la sécheresse », a déclaré Victor Moses, directeur pour la Somalie du Conseil norvégien pour les réfugiés, dans un communiqué exploité par le journal. Le fait que les pluies qui balaient habituellement l’Afrique de l’Est entre mars et mai ne sont pas tombées cette année a entraîné des récoltes insuffisantes et une forte pression sur les communautés qui dépendent de l’élevage. Cette saison des pluies est la troisième la plus sèche enregistrée en Somalie depuis 1981, précisent nos confrères.

Selon eux, « les Nations unies estiment que 1,7 million de personnes souffrent de la faim et que leur nombre va augmenter d’un demi-million d’ici à juillet. La semaine dernière, l’ONU avait indiqué que 44 000 Somaliens vivant dans des zones rurales ont quitté leur domicile pour gagner des centres urbains cette année, grossissant les rangs des déplacés, estimés à 2,6 millions dans l’ensemble du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here