Le Ghana approuve un accord de prêt de 97 millions d’euros pour des travaux d’adduction d’eau à Keta

1

Un accord de prêt estimé à 97,184 millions d’euros, conclu avec Deutsche Bank et l’Agence italienne de crédit à l’export (SACE) a été approuvé le 28 février 2020 par le Parlement Ghanéen. Ce prêt sera destiné au financement de la réhabilitation et l’expansion du système d’approvisionnement en eau de la ville de Keta, située sur la côte à l’extrême est du pays.

Les responsables de cette initiative confient que les principales composantes de ce projet comprennent notamment une installation d’admission d’une capacité de 9,3 millions de gallons par jour, la construction d’une usine de traitement d’eau conventionnelle de 7,7 millions de gallons, la construction d’un pipeline de transmission de 62 km, ainsi que la construction de réservoirs de stockage.

En outre, précisent les autorités ghanéennes, le projet permettra également la réhabilitation et l’extension du réseau de distribution d’eau sur environ 80 km de canalisation, la fourniture de compteurs domestiques, ainsi que la réhabilitation de la station d’épuration déjà existante.

La mise en œuvre de ces travaux s’avérait nécessaire dans la mesure où le système d’approvisionnement en eau de Keta est complètement dépassé face à la demande actuelle en eau d’environ 190 000 personnes dans sa zone de captage, ont elles ajouté.

Selon les dernières données disponibles, le taux d’accès de la population ghanéenne à l’eau potable était de 88% en 2015, soit un niveau proche de la moyenne des pays à revenus intermédiaires de la tranche inférieure. Il était de 84% en milieu rural et de 92,6% en milieu urbain. Cependant, le Ghana est régulièrement confronté à des périodes de stress hydrique lors des saisons sèches, obligeant les pouvoirs publics à rationner la distribution d’eau sur la quasi-totalité du territoire.

Moctar FICOU / VivAfrik

1 COMMENTAIRE

  1. La dette est le bon choix lorsque la dette prépare l’avenir. L’eau est plus que ce qui devient. Elle est ce qui est. Elle est la vie.
    En plus, le Ghana, contrairement à son voisin le Togo, qui est une sanglante dictature dynastique vieille de presque soixante ans et incarnée par le fraudeur, le violent et le tricheur Faure Gnassingbé, est une démocratie, il n’y aucun doute sur la bonne allocation des fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here