La pandémie du Covid-19 pourrait aggraver la menace de la famine au Zimbabwe

0

En pleine période de propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19), le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM) a alerté, mercredi 08 avril 2020, que le nombre de Zimbabwéens menacés par la famine s’était récemment accru de plusieurs centaines de milliers.  

Dans un communiqué transmis à la presse, l’organisation onusienne renseigne que quelque 4,3 millions d’habitants du pays se trouvent désormais en situation « d’insécurité alimentaire aigüe »  contre 3,8 millions à la fin de l’année dernière. L’agence de l’ONU ajoute que la moitié des 15 millions de Zimbabwéens souffrent d’insécurité alimentaire et nécessitent une aide d’urgence pour survivre.

Rappelons que le Zimbabwe est englué depuis vingt ans dans une crise économique catastrophique, qui se traduit par une inflation galopante et des pénuries de nombreux produits de première nécessité. Plusieurs années de sécheresse ont encore aggravé la situation.

« La pandémie de Covid-19 risque de provoquer encore plus de détresse », a noté le responsable du PAM à Harare, Eddie Rowe. « Nous devons faire notre maximum pour empêcher cette tragédie de tourner à la catastrophe », a-t-il alerté dans des propos relayés par nos confrères de africaradio.com.

Dans le même ordre d’idées, les Nations unies ont lancé, mercredi 8 avril 2020, un appel urgent aux donateurs internationaux afin de lever une enveloppe de 130 millions de dollars indispensables à l’alimentation des personnes les plus menacées.

De son côté, le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa a ordonné aux 15 millions d’habitants du pays de rester chez eux jusqu’au 19 avril 2020 au moins pour ralentir la propagation de l’épidémie de coronavirus.

D’après le dernier bilan, les autorités sanitaires locales ont officiellement recensé onze cas de contamination par le Covid-19 dans le pays, dont deux mortels.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here