Vers la construction de centrales éoliennes de 1 000 MW au Ghana

0

Le Ghana œuvre pour combler son déficit énergétique en misant sur les énergies propres. C’est dans cette perspective le producteur indépendant d’énergie Nek ambitionne d’implanter 1 000 Mégawatts (MW) d’énergies éoliennes dans le pays. Cette capacité sera atteinte en plusieurs phases, avec l’appui du fonds de facilitation des investissements dans le secteur des énergies renouvelables et permettra de diversifier le mix énergétique national.

En termes clairs, la compagnie suisse Nek envisage construire plusieurs parcs éoliens d’une capacité combinée de 1 000 MW au Ghana. Le producteur indépendant d’énergie mettra en place son projet en plusieurs phases.

Dans le détail, la compagnie construira en effet, entre autres, une centrale de 200 MW à 80 km de la capitale ghanéenne Accra. Elle compte également mettre en place un parc éolien de 225 MW à Ayitepa dans le sud-est du pays. Les études relatives à la construction de cette infrastructure ont déjà démarré et la compagnie espère céder sa production à 8,9 centimes de dollars par kilowattheure à l’ECG, la compagnie électrique nationale.

La mise en œuvre de la totalité du programme permettra de diversifier le mix énergétique du Ghana. Le pays produit en effet 2 800 MW à partir de sources thermiques et 1 580 MW à partir de l’hydroélectricité, ce qui le rend vulnérable aux variations de la pluviométrie.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here