SENEGAL : LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN CHIFFRES

0

L’Assemblée nationale a adopté lundi le budget 2021 du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, arrêté à 44 milliards 899 millions 115 mille 513 frs CFA, contre 25 milliards 767 millions 789 mille 100 francs pour l’exercice précédent, soit une hausse de plus de 19 milliards en valeur absolue, a appris l’APS. 


Le projet de budget du ministère de l’environnement et du développement durable s’articule autour de 4 programmes. Il s’agit de la lutte contre la déforestation, de la conservation de la biodiversité et de la gestion des aires protégées, de la lutte contre les pollutions, nuisances et effets des changements climatiques et enfin du pilotage, coordination et gestion administrative.


La somme de 11 milliards 100 millions 291 379 francs CFA va être allouée au programme de lutte contre la déforestation et la dégradation des terres. Le deuxième programme concerne la conservation de la biodiversité et la gestion des aires protégées. Ce volet bénéficiera d’un montant de 8 milliards 322 millions 181 mille 747 francs CFA.

Pour l’exercice 2021, les crédits du programme consacré à la lutte contre les pollutions, les nuisances et les effets du changement climatique sont arrêtés à 23 milliards 376 millions 018 851 francs CFA, informe un document consulté par l’APS.

Le programme réservé au pilotage, à la coordination et à la gestion administrative bénéficiera d’un montant de 2 milliards 090 millions 623 mille 536 francs CFA.

Le ministre Abdou Karim Sall a mis l’accent sur l’une des options majeures dans le plan Sénégal Émergent qui est de garantir un équilibre entre le développement des activités productives et la gestion de l’environnement dont le rôle est d’assurer la stabilité des systèmes de production.
Abdou Karim Sall a ainsi rappelé la place importante du secteur de l’environnement en raison de son caractère transversal et stratégique.

Laisser un commentaire