Dakar, La capital sénégalaise est couverte par un nuage poussiéreux depuis le 16 février qui s’est gravement empiré ce 17 février.

En effet, l »indice de la qualité de l’air à Dakar est rouge pour la journée du 17 février. La pollution d’origine anthropique est aggravée par la présence de particules en provenance du désert. Les concentrations de particules PM10 et PM2,5 restent élevées dans l’air ambiant. D’aprés le Centre de Gestion de la Qualité de l’air (CGQA) du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) du Sénégal, la qualité de l’air restera très mauvaise pour les prochaines 48 heures.

Toutefois, une baisse progressive des concentrations de particules sera notée à partir du 18 février.

Iqa du 17 février 2021 – CGQA

VivAfrik

Laisser un commentaire