Les zones les plus affectées par le changement climatique perdront jusqu’à 15% de leur PIB à l’horizon 2030, selon la CEA

0

Dans son discours, à l’ouverture de la septième session du Forum régional africain sur le développement durable (FRAAD), Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) a expliqué que, selon des projections de sa structure, au rythme actuel du réchauffement de la planète, les zones les plus affectées par le changement climatique perdront jusqu’à 15% de leur Produit intérieur brut (PIB) à l’horizon 2030.

A en croire Mm Songwe, qui s’exprimait lors de la 7ème  édition du FRAAD autour du thème : « Mieux construire : vers une Afrique résiliente et verte pour atteindre l’Agenda 2030 et l’Agenda 2063 », l’Afrique souffre de la crise climatique qui épuise davantage les richesses de notre continent. L’évènement se tient du 1er au 4 mars 2021 à Brazzaville, la capitale congolaise.

Les pays africains consacrent déjà entre 2 et 9% de leur PIB pour répondre aux impacts environnementaux associés au changement climatique, notamment aux inondations, aux sècheresses et aux glissements de terrains.

Moctar FICOU / VivAfrik  

Laisser un commentaire