Les actions du PROVAL–CV en faveur des agriculteurs saluées à Kaolack (Sénégal)

0

Le coordonnateur régional du Projet de valorisation des eaux pour le développement des chaînes de valeur (PROVAL–CV) a assuré mardi 14 décembre 2021 que son projet a atteint 75 % de ses objectifs au cours de l’année 2021, dans la région de Kaolack (centre) où elle vient en aide aux agriculteurs.

Poursuivant son allocution, Mamadou Camara a laissé entendre qu’« en toute bonne collaboration avec les collectivités territoriales et les organisations de producteurs, nous avons eu à visiter plus de 200 sites » d’intervention du PROVAL-CV.

M. Camara qui s’exprimait en présence des autorités administratives locales, dont le gouverneur de la région de Kaolack, Alioune Badara Mbengue participait à une réunion d’évaluation de la première année du projet dont la durée d’exécution est de cinq ans.

Pour 2021, le PROVAL-CV a atteint un taux d’exécution de 75 % de ses activités, avec un investissement de 1,5 milliard de francs CFA – sur un budget total de 7 milliards pour toute sa durée, a-t-il indiqué précisant que la mise en œuvre du projet a démarré par l’exploitation de petits périmètres maraîchers à Ngane, Paoskoto, Nioro, Ndramé Escale et Wack Ngouna, selon son coordonnateur.

A l’en croire, des fermes aquacoles et polycoles (dans lesquelles sont exploitées plusieurs espèces végétales), ainsi que des jardins scolaires ont été exploités à Bambara et à Athiou Keur Faye.

« Durant la campagne agricole 2021, nous avons eu à emblaver 325 hectares de riz, avec la collaboration du DRDR (directeur régional du développement rural) de Kaolack », a-t-il ajouté, affirmant que 650 foyers améliorés ont été installés dans la région par le PROVAL–CV.

Selon M. Camara, les mini-forages et des réservoirs d’eau ont été mis à la disposition des populations de Nioro, Ngane Alassane et Paoskoto.

L’année prochaine, « nous allons procéder à la réception de nouveaux périmètres maraîchers, de fermes polycoles, de jardins scolaires et de fermes aquacoles », a-t-il promis aux agriculteurs en présence des maires des communes bénéficiaires du projet et du directeur régional du développement rural de Kaolack, Souleymane Diop.

« Il va s’y ajouter le lancement des travaux de 29 sites qui ont déjà été identifiés et étudiés », a annoncé le coordonnateur régional du PROVAL-CV.

Pour sa part, Alioune Badara Mbengue a soutenu que « nous avons assisté à un bilan d’étape jugé satisfaisant par les bénéficiaires, à savoir les maires. Après un an d’existence, ce projet a atteint un taux d’exécution de 75 % ».                              

Le gouverneur de la région de Kaolack rappelle que le but de ce projet est de faire participer les jeunes aux initiatives visant à assurer l’autosuffisance alimentaire de la région, à travers de petits périmètres maraîchers, des fermes aquacoles et la protection de l’environnement.

Ibrahima Sall, un adjoint du maire de Wack Ngouna, s’est enfin réjoui des résultats du PROVAL-CV dans le département de Nioro. Dans sa commune, 80 % des objectifs du projet ont été atteints, a-t-il assuré.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire