Les entreprises du domaine du climat du Bénin, du Niger et du Cameroun formées par la GIZ

0

L’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) a lancé un appel à candidatures dans le cadre de son programme « GIZ Accelerator for Climate Change Innovations ». Cette initiative vise à former et accompagner les start-up ayant développé des solutions technologiques pour lutter contre le changement climatique. L’Agence précise que la date limite des candidatures est fixée au 25 mars 2022.

Signalons que l’Afrique est l’un des continents qui contribue le moins aux émissions de gaz à effet de serre mais elle subit de plein fouet les effets du changement climatique et ceci dans tous les secteurs du développement, de la perte de biodiversité, à la pénurie d’eau en passant par la réduction de la production agricole et la perte en vies humaines.

Face à cette situation, la GIZ veut accompagner les entreprises qui travaillent à atténuer ou diminuer l’impact de ce phénomène sur le continent.

Selon les initiateurs du projet qui ont publié appel à candidatures dans les colonnes de l’Agence Ecofin, le programme cible les start-up du Bénin, du Cameroun et du Niger. Elles doivent dans leurs solutions ou opérations exercer dans les domaines de la gestion de l’eau et des sols pour l’agriculture, des solutions agritech, de l’énergie propre, de la distribution des biens et services essentiels et de la protection de la biodiversité et des ressources naturelles. 

Les start-up ayant développé des solutions dans le domaine de l’accès aux marchés ainsi que de la pollution de l’air, du sol et de l’eau peuvent également postuler, selon la GIZ. Pour qui, ces deux derniers domaines ne sont ouverts que pour les candidats du Bénin.

De manière générale, la formation sera axée sur les besoins des entreprises sélectionnées après une évaluation des besoins. Elles recevront un soutien technique et un mentorat, coordonné par les partenaires nationaux du programme, à l’instar de Etrilabs (Bénin), ActivSpaces (Cameroun) et CIPMEN (Niger).

L’objectif du programme est d’aider les participants à faire face aux principaux défis de croissance de leurs entreprises, et d’apporter leur contribution à la lutte contre le changement climatique qui affecte les communautés et le développement en Afrique.

Moctar FICOU / VivAfrik