La tempête tropicale Alvaro a causé des dégâts limités dans le Sud-Ouest de Madagascar, selon un premier bilan

0

L’année 2024 s’est donc ouverte à Madagascar avec la saison des cyclones car, le 1er janvier 2024, vers 19h30 heure locale, la tempête tropicale « Alvaro » a frappé la côte sud-ouest du pays. La dépression a perdu en intensité dans la nuit. Selon le bilan provisoire du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes, les dégâts causés par son passage ont été limités.

C’est à Morombe, que l’œil de la tempête a d’abord touché terre le 1er janvier 2024, avant de se diriger au nord, vers Morondava. Entre ces deux villes, la montée rapide des eaux a fait près de 500 sinistrés, selon un premier bilan du Bureau des gestions des risques et des catastrophes.

« Il y a des rizières inondées, pour ne pas dire détruites. Des poteaux de la Jirama [la compagnie nationale de distribution d’électricité, NDLR] sont aussi tombés. Il n’y a pas de morts ni de blessés jusqu’à présent parce que la population et les autorités se sont préparées à temps à l’arrivée du système », a souligné le général Elack Andriakaja, directeur général du Bureau des gestions des risques et des catastrophes.

« Alvaro » a baissé en intensité au moment de toucher terre. Pour Rivo Randrianarison, chef prévisionniste à Météo Madagascar, la tempête n’était pas loin de se transformer en cyclone : « On a pu estimer des vents jusqu’à 110 km/heure, alors que le stade cyclonique commence à partir de 120 km/heure. On a l’habitude d’avoir des systèmes qui touchent le littoral ouest de Madagascar en janvier, mais pas vraiment de façon précoce, dès le début de l’année comme ça ».

Rappelons qu’en 2023, le sud-ouest de Madagascar avait été durement éprouvé par les dégâts du cyclone Freddy. Elle semble cette fois avoir été relativement épargnée par le passage de la première tempête tropicale de l’année. La sortie en mer d’Alvaro été prévue par l’est pour le 2 janvier 2024 aux alentours de 21 heures.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire