JME 2015 : l’Afrique face à ses défis

0

La Journée de l’environnement, principal véhicule de l’ONU pour encourager la sensibilisation à travers le monde et l’action en faveur de l’environnement, s’est célébrée dans le monde entier le 5 Juin. Le thème de cette année, « Sept milliards rêves. Une seule planète. Consommons avec modération », encourage à repenser les modes de vie et, à travers les décisions des consommateurs conscients, à diminuer l’impact collectif de l’humanité sur les ressources de la nature.

Selon le Panel international des ressources du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, d’ici 2050, si les modes de consommation et de production non durables persistent, le monde aura besoin de l’équivalent de trois planètes – fournissant les ressources naturelles nécessaires – pour maintenir nos modes de vie. Cela signifie qu’il faudra trois ans à la Terre pour régénérer les ressources utilisées en l’espace d’une année seulement !

L’Italie, pays hôte des célébrations internationales de la Journée mondiale de l’Environnement cette année, est à la pointe de l’action mondiale en faveur de l’amélioration de la nutrition mondiale et de l’utilisation des ressources.

Les principales célébrations italiennes et même mondiales, se sont concentrées à l’Exposition universelle de Milan, manifestation de portée mondiale, qui se tient du 1er mai au 31 octobre et qui soutient et complète la Journée Mondiale de l’Environnement à travers son thème : «Nourrir la planète – énergie pour la vie », qui, à son tour, met en valeur la technologie, les idées et les solutions à la pointe de la technologie pour garantir une alimentation saine, sûre et suffisante pour tous, tout en respectant la planète et son équilibre.

Mais la Journée mondiale de l’Environnement sonne familièrement aussi aux oreilles des décideurs africains. Parce que, en Afrique, plus qu’ailleurs, le changement climatique a des conséquences sur les conditions de vie des populations. VivAfrik Avec RadioVaticana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here