Kenya : Nairobi va développer son programme nucléaire de 1 000 MW

0

Vivafrik.com – Ce sera une série de centrales nucléaires d’une capacité de 1 000 MW que le gouvernement kenyan va développer à long terme pour subvenir au besoin énergétique de sa population. Le gouvernement a eu le feu vert de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Désormais, le gouvernement kenyan peut dérouler tranquillement son programme nucléaire dont onze experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont évalué la faisabilité et qui ont donné le feu vert après avoir constaté que le pays le pays satisfait tous les termes et conditions éligibles.

 « Le Kenya est bien préparé à poursuivre son programme d’énergie nucléaire », a déclaré Jose Bastos, chef d’équipe de la section Développement des infrastructures nucléaires de l’AIEA.

Pour soutenir les besoins du pays à long terme, Nairobi entend bâtir une série de centrales nucléaires d’une capacité unitaire de 1.000 MW. « Nous espérons que notre première centrale soit opérationnelle d’ici 2023 », explique Ochilo Ayacko, président exécutif du Kenya Nuclear Electricity Board.

A l’instar du Kenya, le Nigeria, le Maroc et l’Égypte ont exprimé leur intérêt dans cette source d’énergie que l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) compte soutenir comme l’explique Anne Starz : « Nous fournirons un soutien d’ordre technique et nous faciliterons la coopération avec d’autres pays africains ».

Par Saër SY / Vivafrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here