Développement durable, les pays incités à atteindre les 17 ODD

0

A l’heure où les Objectifs de développement durable (Odd) incitent les pays à redoubler d’efforts pour atteindre les 17 objectifs fixés pour la planète, s’inscrivant dans le prolongement des 8 Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) qui ont été mis en œuvre depuis 2000, et qui ont apporté de réels progrès notamment en matière de lutte contre la pauvreté, la mortalité maternelle et infantile ou en faveur de l’éducation, l’Afrique connait et enregistrera dans les 20 ans à venir la plus grande croissance démographique jamais vue dans le monde et la plus grande proportion de jeunes, formidable opportunité pour réaliser la dividende démographique, a révélé lemonde.fr hier et lu par vivafrik.com.

En 2050, 40% des enfants seront africains ! Le Fonds français Muskoka soutient le l’ Afrique pour la qualité de ses articles, le coup de projecteur qu’il met sur l’Afrique, les initiatives positives qu’il relaie, avec l’ambition de faire émerger des sujets de fond parfois oubliés ou égarés parmi les nombreux événements qui rythment l’actualité et remuent profondément ce continent, et ce dans un respect total de l’indépendance des journalistes. Créé suite au sommet du G8, à Muskoka, au Canada, en 2010, le Fonds français Muskoka (Ffm), est un engagement de la France, en faveur de la santé des femmes, des jeunes et des enfants, et de la promotion des droits sexuels et reproductifs. Il a pour but d’accélérer la lutte contre la mortalité maternelle, néonatale et infantile. La France a investi 500 millions d’euros sur cinq ans, dont 95 millions servant à soutenir le travail conjoint de quatre agences des Nations Unies.

Autour d’un plan commun d’analyse et d’interventions, l’OMS, ONU Femmes, UNFPA et l’UNICEF collaborent pour renforcer les systèmes de santé dans 10 pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, RDC, Sénégal, Tchad, Togo), dans le cadre du mécanisme d’harmonisation pour la santé en Afrique. Sur le terrain, grâce à leur expertise cumulée, les quatre agences mettent en œuvre des activités dites à haut impact pour faire reculer les taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile. Enfin, elles soutiennent et sont fortement impliquées dans la production de la série TV panafricaine « C’est la Vie », premier feuilleton du genre pour la santé des femmes et des enfants, en Afrique de l’Ouest et du Centre, diffusé sur plus de 40 chaines nationales et disponible sur le site de TV5Monde+Afrique.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here