Parlement européen : Vers la reconnaissance du crime d’écocide

0

Les eurodéputés ont voté une résolution encourageant la reconnaissance du crime d’écocide par les États membres de l’Union européenne et par la Cour pénale internationale.
 
Le 20 janvier, le Parlement européen a voté pour une résolution visant à faire reconnaître le crime d’écocide. 340 voix pour, 323 contre et 17 abstentions. Il s’en est joué de peu pour un sujet qui crispe fréquemment les débats. Réunis mercredi 20 janvier en séance plénière au Parlement européen, les eurodéputés ont adopté l’amendement déposé par Salima Yenbou pour le groupe Verts/ALE. L’enjeu : encourager « l’Union et les États membres à promouvoir la reconnaissance de l’écocide en tant que crime international au titre du Statut de Rome à la Cour pénale internationale », comme le stipule l’amendement.

Le texte, non-contraignant pour les États membres, « encourage l’Union et les États membres à promouvoir la reconnaissance de l’écocide en tant que crime international au titre du Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) ». Le Statut de Rome, à l’origine de la création de la Cour pénale internationale, punit les crimes de génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les crimes d’agression.

La notion d’écocide – ou destruction des écosystèmes – a fait surface dans les années 1970. Devant l’ampleur des destructions causées par l’épandage de l’agent orange par l’armée américaine sur les forêts au Vietnam, et dont souffrent encore aujourd’hui les populations locales (cancer, malformations), des biologistes, juristes et défenseurs des droits de l’homme et de l’environnement ont appelé à introduire dans le droit international le crime d’écocide, au même titre que les crimes contre l’humanité.

Laisser un commentaire