RSE et Mécénat en Afrique : Une ignorance, ou est-ce un amalgame parfaitement voulu ?

0

Vivafrik.com – Tantôt la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) se confond au mécénat, ou au parrainage, tantôt au sponsoring. Parfois, elle est exclusivement orientée en direction du personnel de l’entreprise, qui en reste le seul bénéficiaire (assurance maladie complémentaire, baptême, décès, et autres formes de soutiens au personnel).

Quelques fois, la RSE s’apparente à une sorte d’activités qu’on mène pour montrer qu’on est une entreprise citoyenne, sans aucune production de rapport RSE ; et sans aucun recours aux services d’agences de notation extra financière à même de pouvoir évaluer les performances des programmes RSE des entreprises et organisations.

En réalité, très peu d’entreprises produisent des rapports d’évaluation de leurs programmes RSE. Les études d’impacts environnementales dans les grands projets d’investissements sont soit bâclées, soit très sommaire.

A l’exception de quelques pays comme le Ghana, l’Afrique du Sud, le Nigeria et un peu le Sénégal, la RSE a accusé un retard certain à entrer dans les bonnes pratiques des entreprises et des organisations en Afrique. Une situation pour le moins paradoxale pour un continent devenu le champion de la croissance depuis bientôt une décennie et qui aspire désormais à l’”émergence” économique et sociale – doctrine prônant une meilleure répartition des richesses produites-, dans un horizon plus ou moins proche.

Pourtant, l’Afrique mieux que n’importe quel continent, se trouve dans la nécessité de promouvoir la RSE et d’optimiser son apport dans le processus d’émergence dans lequel le continent s’est engagé et ceci pour plusieurs raisons.

Bacary SEYDI / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here