Mix énergétique : Le Sénégal vise une hausse de 20% d’ici 2017 la part des énergies renouvelables

0

Vivafrik.com – Une vision très ambitieuse de l’Etat du Sénégal afin d’atténuer la fracture énergétique. Avec la raréfaction des ressources naturelles accrue par le dérèglement climatique, l’Etat du Sénégal, à travers son Agence nationale des énergies renouvelables (Aner) qui fait la promotion du sous-secteur de l’énergie, compte augmenter sa part de 20% d’ici 2017.

Le directeur de la promotion et de la coopération, Aziz Fall est revenu sur cette ambition à l’occasion de la Journée Portes Ouvertes (Jpo) organisée par ladite agence, le mercredi 17 juin 2015 dans ses locaux sis à Liberté 5 extension à la cité Asecna où Vivafrik.com a pris part.

« Il faut être ambitieux pour atteindre certains objectifs nobles », a martelé Aziz Fall. Toutefois, il révèle que c’est dans la perspective des projets en cours d’exécution (solaire, éolien, biomasse) à travers le territoire. Si on agrège toutes  ces productions potentielles  livrables d’ici 2017, et au plus tard en 2018, l’énergie produite au Sénégal le sera au moins pour 20% à base d’énergies renouvelables. Actuellement, la part des énergies renouvelables dans la production nationale est marginale, moins d’1% !

Par Saër SY / Vivafrik.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here