Top 10 des pays les plus pauvres d’Afrique

0

De nombreux outils de mesure existent pour apprécier la richesse d’une nation. Pour ce top 10 des pays les plus pauvres d’Afrique, le critère retenu est celui du PIB par habitant. Il permet d’avoir une idée de la richesse à laquelle chaque individu peut potentiellement avoir accès dans une nation et donne des indications sur le niveau de vie général.

(10) Togo (987 570 FCFA)

Le Togo fait partie des pays les plus pauvres du monde. Environ la moitié de la population urbaine vit dans des bidonvilles, et près de la moitié de la population totale du Togo vit avec moins de 1,90 $ par jour. L’espérance de vie dans le pays n’est que de 60,5 ans, soit près de 12 ans de moins que la moyenne mondiale.

(9) Madagascar (925,120 FCFA)

À l’heure actuelle, les trois quarts de la population malgache vivent avec moins de 1,25 dollar par jour. La plupart des habitants sont largement tributaires de l’agriculture, ce qui en fait un pays vulnérable, vu leurs conditions météorologiques. De surcroît, le dernier coup d’État a provoqué l’arrêt de l’aide au développement étranger, ce qui contribue à sa pauvreté.

(8) Sierra Leone (908 520 FCFA)

Malgré qu’il regorge de nombreuses ressources naturelles telles que le diamant, le titane et le bauxite, 70 % de la population est pauvre au Sierre Leone. Le taux de chômage des jeunes y est élevé.

(7) Liberia (763 030 FCFA)

Au Liberia, le taux d’emploi formel se situe à 15% et 85% de la population vit en deçà d’un dollar. Bien qu’il n’ait pas été colonisé, le pays tient sa pauvreté d’un coup d’Etat en 1980 combiné à une instabilité politique qui a entrainé la chute des contributeurs.

(6) Mozambique (742 220 FCFA)

Bien que l’économie de la Mozambique ait connue un coup de fouet en 2011 avec la découverte du gaz naturel, le développement du pays est toujours à la traîne, en partie à cause de la guerre civile qui a duré plus de dix ans et demi mais aussi des crises de santé publique.

(5) Malawi (715 210 FCFA)

Le Malawi connaît également une extrême pauvreté. Les récentes sécheresses freinent la reprise économique du pays qui dépend largement de l’agriculture.

(4) Niger (604 795 FCFA)

Disposant de l’un des plus grands gisements d’uranium au monde, la baisse du prix de cette matière au fil des ans a freiné l’économie nigérienne. À cela faut ajouter les cycles de sécheresse impactant sur l’agriculture ainsi que la croissance rapide de la population qui contribuent également à maintenir la pauvreté dans ce pays.

(3) République Démocratique du Congo (527 815 FCFA)

Bien qu’il possède de nombreuses ressources naturelles, le développement de la RDC se fait lent à cause de plusieurs fléaux dont la guerre, l’instabilité politique, la corruption et l’exploitation et l’extraction des ressources naturelles par l’étranger.

(2) Burundi (436 605 FCFA)

Les guerres civiles et tribales, le VIH/SIDA, la corruption, le népotisme, la malnutrition entre autres sont tous des facteurs qui maintiennent ce pays dans la pauvreté.

(1) Centrafrique (430 880 FCFA)

Malgré l’abondance de ressources comme l’or, les diamants et le pétrole, les violences inter-ethniques ont entravé le développement économique de la Centrafrique depuis son indépendance de la France en 1960.

Un peu plus de la moitié de la population centrafricaine vit dans les zones rurales, et 90 % parmi ceux qui vivent dans les milieux urbains, sont concentrées dans des bidonvilles. Le pays a également le troisième taux de mortalité infantile le plus élevé au monde et l’une des espérances de vie moyennes les plus faibles, avec seulement 52, 9 ans.

Avec vudaf.com

Laisser un commentaire