Africa Ceo Forum : L’ambassadeur des USA mise sur les hommes d’affaires américains pour saisir les opportunités en Côte d’Ivoire

0

Le continent africain est confronté à une inflation galopante et s’inquiète d’une crise alimentaire à grande échelle. C’est ce contexte que l’Africa CEO Forum, surnommé « le Davos Africain », s’ouvre ce lundi 13 et se poursuivra mardi 14 juin 2022 à Abidjan en Côte d’Ivoire, deux ans après la dernière édition en présentiel. Les acteurs économiques du continent, chefs d’État et ministres, soit plus de 1 500 participants, sont invités à échanger sur l’avenir économique de l’Afrique et les opportunités d’investissements.

Ainsi, une délégation d’hommes d’affaires américains séjourne à Abidjan dans le dessein de participer aux échanges qui seront organisés lors de l’Africa CEO Forum. Ces dirigeants d’entreprises ont été accueillis au cours d’une réception organisée, dimanche 12 juin 2022, dans une Résidence-Hôtel d’Abidjan Cocody par la Chambre de Commerce Américaine en Côte d’Ivoire (AmCham).

La cérémonie d’accueil a vu la participation de l’ambassadeur des Etats-Unis à Abidjan, qui a procédé à son ouverture du diner. Dans un discours de bienvenue, Richard Bell s’est adressé à l’ensemble des participants présents à l’Africa Ceo Forum, en particulier la délégation arrivée américaine, à qui, il a fait un bref état des opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire. Le diplomate a vanté les mérites à investir en Côte d’Ivoire, un pays dont l’économie connait une progression de plus en plus dynamique et présente d’énormes potentialités en matière de promotion du secteur privé.

Ce sommet intervient dans un contexte de crises successives. Les temps les plus douloureux de la pandémie s’éloignent pour laisser place à la reprise économique. Mais un nouveau nuage menaçant pointe à l’horizon de la croissance économique : l’inflation et la crise alimentaire, l’Afrique souffrant actuellement de sa grande dépendance vis-à-vis du reste du monde dans un contexte de guerre en Ukraine.

Ressources alimentaires, stockages de données informatiques, production de médicaments : les états africains visent une plus grande autonomie économique.

C’est dans cette perspective que l’ambassadeur Richard Bell a exhorté les hommes d’affaires de son pays à saisir l’opportunité de l’Africa Ceo Forum, cet événement qui fait de la Côte d’Ivoire la plaque tournante des affaires pendant deux journées, pour consolider leur présence dans le secteur du privé ivoirien.

Ce sont plus de 1500 dirigeants venant de 70 pays dans le monde que la Côte d’Ivoire attend à ce sommet annuel de l’Africa CEO Forum, le plus grand rendez-vous international du secteur privé africain. Cette année, l’autonomie du secteur privé africain sera au cœur des débats sur les bords de la lagune Ebrié.

Moctar FICOU / VivAfrik