Le gouvernement sénégalais fixe les règles de prise en charge de la petite enfance

0

Mieux veut tard que jamais. Après le drame de la pouponnière « Keur Yermandé » de Ndella Madior Diouf, le gouvernement sénégalais a adopté un décret fixant les conditions d’ouverture et les règles d’organisation et de fonctionnement des structures de prise en charge des enfants âgés de 0 à 3 ans non révolus.

Le texte a été adopté mercredi 27 décembre 2023 à l’occasion du conseil des ministres qui s’est déroulé sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall. Son adoption intervient dans un contexte marqué par le scandale de la pouponnière « Keur Yermandé » de Ndella Madior Diouf.

La promotrice aurait mis en place sans autorisation cette structure d’accueil où seraient décédés plusieurs enfants et où les conditions de garde sont qualifiées de dégradantes, renseignent la presse sénégalaise.

Qui relève que Ndella Madior Diouf, la directrice de la pouponnière « Keur Yeurmandé » a été inculpée et placée sous mandat de dépôt ce jeudi 28 décembre 2023, après avoir fait l’objet de deux retours de parquet.

Citant son avocat Me Aboubacry Barro, la presse précise qu’elle est poursuivie pour « traite de personnes, exercice illégal de la fonction de médecin, mise en danger de la vie d’autrui, non-assistance à une personne en danger, obtention indue d’un certificat aux fins d’inhumation ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire