SENEGAL :Le CNCR, en tournée d’information sur la réforme foncière et les chambres d’agriculture

0

Le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) prend les devants pour que les projets de réforme foncière et de chambres d’agriculture ne puissent pas constituer une menace pour les producteurs. Une rencontre vient de se tenir à Kolda ce mardi 1er mars pour échanger avec le monde paysan sur ces grands projets de l’Etat. Cette mission du CNCR s’inscrit dans le cadre de sa tournée nationale d’information pour que les intérêts et les préoccupations des producteurs soient pris en compte par ces réformes en cours.

A cette étape de Kolda, les producteurs sont en phase avec la société civile qui a refusé la proposition d’immatriculation globale des terres au Sénégal. C’est pour justement éviter « des risques de marchandage » sur le foncier. Pour les braves producteurs, « la reconnaissance des droits des paysans à la terre doit être prise en compte par cette réforme foncière entreprise par l’Etat », a rapporté Abdou Aziz Badji, responsable de cette mission du CNCR lors du point de presse qui a suivi cette rencontre.

A propos du projet de chambres d’agriculture, la volonté exprimée par les producteurs koldois est que « Ces chambres qui sont annoncées soient vraiment pour les agriculteurs », a informé M Badji. Ce responsable des agropasteurs de préciser : « Tous ceux qui transpirent par leurs efforts pour se nourrir et pour répondre aux besoins de leurs familles doivent être les membres de cette structure. Ce sont les éleveurs, les pêcheurs, les riziculteurs, les maïsiculteurs… », a-t-il listé.

Les producteurs du Fouladou ont mis à profit cette réunion pour exprimer leur préoccupation par rapport à la campagne agricole qui a été à certains endroits « mauvaise ». On avertit même que certaines localités dans le département de Vélingara pourraient être confrontées à « un problème de nourriture cette année », selon Aziz Badji.

ismaila Mansaly / vivafrik

Laisser un commentaire