Des panels et une foire avicole au menu de la conférence économique sur l’aviculture pour promouvoir la filière au Bénin

0

Au Bénin, la Chambre de commerce et d’industrie en partenariat avec la Chambre nationale d’agriculture, l’Agence territoriale de développement agricole du pôle 7 et l’Union nationale des aviculteurs professionnels ont organisé une conférence économique, couplée avec une foire-exposition du jeudi 28 au samedi 30 mars 2024. Tenue dans les locaux de l’ATDA du pôle 7, elle a permis de comprendre les contours de la filière et de mieux appréhender les moyens pour répondre à la demande.

La rencontre axée autour du thème : « Promouvoir l’aviculture locale : Stratégies pour renforcer l’autosuffisance et la qualité » a fait l’objet des différentes discussions lors du panel animé par Ange Régis Soclanclounon, représentant de l’Union nationale des aviculteurs professionnels du Bénin, du représentant de l’Agence territoriale de développement agricole du pôle 7, Al Rachid Serge da Silva et Apolline Aho Glele, représentante de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin.

Soulignons que la conférence économique, couplée avec la foire exposition est une initiative de la CCI Bénin visant à renforcer les efforts des acteurs de la filière avicole. Suffisant pour la vice-présidente, coordonnatrice des régions économiques de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin), Christiane Tossou de préciser que « désormais, la CCI Bénin est engagée résolument à accompagner les acteurs de toutes les filières pour qu’ils se développent et promeuvent leurs activités, mais particulièrement la filière avicole nous tient à cœur ».

Selon le site d’information lerural.bj, la conférence a mis en lumière la principale difficulté des acteurs, à savoir le retard important dans la diffusion des informations d’opportunité pouvant aider les producteurs. A cet égard, l’UNAP Bénin est appelée à revoir sa stratégie de communication avec l’ATDA du pôle 7 afin de permettre à tous les intéressés de bénéficier des opportunités. Pour donc répondre à la demande croissante de la population, suite à la décision gouvernementale d’annulation les importations des poulets congelés, les acteurs sont incités à accroître leur production.

Pour l’assistant chef programme œuf de consommation à l’ATDA du pôle 7, Al Rachid Serge da Silva a laissé entendre que « d’ici 2025, l’interdiction aura deux effets : Soit le prix du poulet augmentera en raison de la pénurie, soit les acteurs seront prêts et produiront pour instaurer un équilibre ». Ainsi, les béninois pourront bénéficier de produits locaux de qualité, contribuant ainsi aux recettes publiques.

En ce qui concerne le foire-exposition, elle constitue une vitrine exceptionnelle des produits et accessoires locaux. « Cet évènement est l’occasion idéale pour nous, professionnels, de mettre en avant nos produits, nos équipements et surtout les avancées notables de notre secteur très peu connu du grand public », martèle le président de l’UNAP Bénin, Blaise Seton. Satisfaits de cette belle initiative qui leur a permis de mieux appréhender les différents aspects à améliorer pour augmenter la productivité, les participants repartent avec le désir de renforcer leur production.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire