A Marrakech, les ministres africains de l’agriculture échangent sur l’initiative « Triple A »

L’initiative « Triple A », qui vise à inscrire l’adaptation, l’agriculture et l’Afrique parmi les priorités de l’agenda de la COP22, sera bientôt débattue à Marrakech.

Le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime et le groupe OCP organisent les 29 et 30 septembre dans la ville ocre un sommet sur l’initiative pour l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques. L’événement, précise huffpostmaghreb.com, qui réunira 28 ministres africains, les présidents et représentants d’institutions et organisations nationales et internationales, des chefs d’entreprises et des scientifiques, « se tient à quelques semaines de la COP22 et constitue un moment historique pour l’agriculture africaine », note le ministère dans un communiqué. Pendant deux jours, les experts du continent discuteront des moyens d’adapter l’agriculture africaine aux aléas climatiques dans le but de répondre aux objectifs fixés par l’accord de Paris signé en décembre dernier lors de la COP21. Ils présenteront ainsi les solutions techniques et les bonnes pratiques mises en œuvre par les pays africains et feront des propositions concrètes en matière de projets et de financements. Des tables rondes sur l’amélioration de la gestion durable des sols, de l’eau et des risques climatiques se tiendront pendant la rencontre. L’initiative « Triple A » (ou AAA) a été lancée en mai dernier par le ministre de l’agriculture, Aziz Akhannouch, en marge du Salon international de l’agriculture du Maroc (Siam). La question du financement des projets de lutte contre le changement climatique avait été abordée au mois de septembre par le ministre lors d’un atelier régional organisé à Rabat. M. Akhannouch avait notamment déclaré que l’accès au financement climatique demeurait le « maillon faible » des pays en développement.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire