Le PNUE estime que les énergies renouvelables peuvent transformer l’Afrique

0

Le continent africain pourrait se voir revêtir d’une autre peau grâce au billet des énergies. C’est qu’estime le directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue), Achim Steiner qui a déclaré que l’énergie renouvelable pourrait transformer l’Afrique, où presque la moitié de la population mondiale n’a pas accès à l’électricité.

Achim Steiner s’exprimait dimanche à l’occasion de la journée mondiale pour l’environnement dans la périphérie de Matharé dans la capitale kényane Nairobi, où une finale de football entre deux équipes de jeunes de moins de 15 ans se jouait à la tombée de la nuit sous des spots à LED générés par une unité solaire durable. M. Steiner a expliqué selon french.peopledaily.com.cn que l’énergie solaire est une source croissante d’énergie au Kenya qui a le potentiel d’offrir une solution viable économique et moins chère pour connecter les foyers à l’électricité. « Si 70% de la population kényane n’a pas accès à l’électricité moderne, l’énergie renouvelable est alors un raccourci car nous ne pouvons pas attendre encore 50 ans pour que tout le monde soit relier au réseau électrique », a souligné M. Steiner. Qui ajoute que « l’énergie solaire a l’avantage de pouvoir se connecter simplement aux lampes avec seulement un panneau solaire ». La contribution de l’énergie renouvelable à la production totale d’énergie au Kenya a augmenté de 5,4% en 2000 à 20% actuellement. Dans ce pays, la capacité de production des énergies renouvelables se répartit ainsi : sources géothermales (46,4%), hydrauliques (38,1%), thermales (14,8%) et éoliennes (0,4%).

Pour rappel, la coupe de football solaire pour les jeunes kényans a été organisée par la société Philips Lighting pour fêter la mise en place de plus de 100 centres d’éclairage communautaire Philips en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. « Avoir accès à l’éclairage durable et fiable après l’obscurité change entièrement le caractère d’une communauté », a souligné le directeur du Pnue qui a par ailleurs qualifié l’énergie renouvelable de « succès » au Kenya.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here