Une fontaine qui rend l’eau potable testée en Afrique, en Asie et en Amérique

1

Rendre consommable n’importe quelle eau, c’est le pari qu’a fait un français en créant une fontaine qui peut recycler l’eau de pluie, des marais ou des rivières. pressafrik.com a échangé avec des personnes au Cameroun, au Sri Lanka et en Haïti qui croient au « Safe water cube » pour répondre aux problèmes d’accès à l’eau.  

Près de deux milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde. La faute à des infrastructures défaillantes, à des maladies présentes dans l’eau, voire à des catastrophes naturelles la rendant impropre à la consommation. Un ingénieur nantais travaille depuis 10 ans sur un dispositif pouvant rendre l’eau potable sans pour autant consommer d’électricité. Le résultat : « Safe water cube », un cube en inox d’environ 1 mètre cube, associé à une pompe à eau manuelle.

Comment ça marche ?

L’eau est pompée et incorporée dans le réservoir. La machine effectue alors un filtrage pour éliminer toutes les bactéries, mais sans détruire les minéraux bons pour la santé. L’opération se fait en cinq étapes, sans utilisation de produits chimiques :

-un filtre à sable ;

-un filtre à charbon actif, qui permet d’éliminer les éventuels pesticides et éclaircit l’eau ;

-une cuve de décantation qui va permettre de retenir la matière en suspension dans l’eau ;

-deux micro-filtres en céramique pour éliminer les dernières impuretés et toutes les bactéries ;

et le filtrage fonctionne sur des particules à partir d’une taille de 0,02 micron.

1 COMMENTAIRE