Le centre de formation dédié au riz inauguré le 7 mai à Saint-Louis

L’ancienne capitale du Sénégal, Saint-Louis, deviendra officiellement le 7 mai prochain le siège du centre de formation dédié aux métiers de la Riziculture avec l’inauguration dudit centre, renseigne reussirbusiness.com dans sa livraison d’hier.

 Ainsi, dans le cadre de l’accroissement et de l’amélioration de la transformation du riz, mais aussi dans le cadre de sa commercialisation, les pays membres d’Africa Rice initiatrice du Centre avaient souhaité voir mieux former les acteurs du secteur en ce qui concerne toute la chaîne de valeur rizicole. Avec l’inauguration de ce centre, le Sénégal s’engage résolument vers une maîtrise entière de sa filière riz.

« Avec ce centre seront formés des jeunes et des acteurs du secteur rizicole afin de soutenir le transfert de technologie et le développement du secteur » a constaté notre source dans le texte de l’organisation panafricaine. Cette prise de conscience quant combiné à la prise en charge des défis liés au secteur rizicole, font suite selon Africa Rice à la grave crise alimentaire qui a secoué le monde et particulièrement l’Afrique.

Créé en 1971 par 11 Etats africains, Africa Rice est un institut de recherche  panafricain spécialisé dans l’amélioration des moyens d’existence en Afrique par des activités scientifiques et des partenariats efficaces. Africa Rice fait partie des 15 centres internationaux de recherche agricole membre du Consortium CGIAR. Aujourd’hui Africa Rice est une association intergouvernementale regroupant 24 pays d’Afrique de l’Ouest, du Nord, de l’Est, du Centre et du Sud. Il s’agit entre autres de la Mauritanie, du Gabon, du Sénégal, du Nigéria, du Cameroun, de l’Egypte, de  Madagascar, de l’Ouganda ou encore de la RDC.

Pour rappel, l’actuel ministre sénégalais de l’agriculture  Pape Abdoulaye Seck a été directeur général d’Africa Rice de 2006 à 2013, année à laquelle, il est entré dans le gouvernement du président Sall.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire