Côte d’Ivoire : Inauguration ce mardi de la Centrale Thermique Azito (Zéro émission de CO2)

0

Vivafrik.com – La Côte d’ivoire vient de se doter d’une centrale thermique dénommée Azito, à proximité d’Abidjan, qui est dans sa phase 3 dont la cérémonie d’inauguration sera présidé par S.E.M Alassane OUATTARA, président de la République de Côte d’Ivoire. Cette centrale thermique a une capacité de 430 MW va permettre l’optimisation des ressources domestiques en gaz, ce projet permettra d’éviter les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 400 000 teq CO2 par an.

La Côte d’Ivoire connaît une période de croissance économique remarquable par son ampleur et sa durée, et alors que s’engagent à Paris des discussions mondiales sur le changement climatique, ce projet démontre l’engagement de la France, depuis longtemps, à promouvoir des énergies propres au service du développement économique et social de l’Afrique.

Ce projet d’extension « Azito Phase 3 », qui a mobilisé près de 400 M$ d’investissements directs étrangers, consistait en l’installation sur le site existant d’une turbine à vapeur de 139 MW, portant ainsi la capacité totale de la centrale à 430 MW. Grâce à l’optimisation des ressources de gaz domestique, il va permettre d’augmenter significativement les capacités de production électrique du pays (estimée à 1600 MW environ) sans utilisation additionnelle de gaz ni d’émission de CO2 (du fait de l’utilisation de la technologie dite « cycle combiné »).

L’énergie supplémentaire à bas coût ainsi produite contribuera à améliorer l’accès à l’énergie des citoyens ivoiriens, et à produire l’énergie nécessaire pour soutenir la croissance de l’économie ivoirienne et de la sous-région. Grâce à l’optimisation des ressources domestiques en gaz, ce projet permettra d’éviter les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 400 000 teq CO2 par an.

Premier producteur d’énergie indépendant (IPP) par la taille en Côte d’Ivoire, Azito Energie est détenu par Globeleq, producteur d’électricité britannique opérant dans les pays émergents, et IPS (West Africa), filiale ouest-africaine du Fonds Aga Khan pour le Développement Economique (AKFED).

Cette inauguration la présence des vice-présidents du Nigéria et du Ghana, des premiers Ministres de Guinée, Burkina, Mali, Niger et Sénégal et de nombreux représentants du gouvernement, du secteur de l’énergie et des bailleurs de fonds.

Avec Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here