Sharp équipe 600 agriculteurs du Malawi en système d’irrigation à base de pompe solaire

0

Le japonais Sharp vient de fournir un système d’irrigation à 600 agriculteurs du Malawi. Équipé d’une pompe solaire, ce dispositif est installé sur la rivière Shire, au sud du pays.

Les agriculteurs de plusieurs comtés du Malawi irriguent leurs plantations pour accroitre leurs rendements. Heureusement, le pays dispose de ressources en eau conséquentes, tel que les lacs Chilawa, Chiuta, Malombe ou Malawi. Il existe aussi de nombreuses rivières : Rusa, South Rukuru… et Shire. Pour irriguer les plantations, les paysans utilisent des pompes à pédale ou bien ils se servent simplement de récipients pour ramasser l’eau dans la rivière. Un travail épuisant et qui prend du temps.

Dans la localité de Lilangwe, comté de Blantyre, les agriculteurs vont pouvoir se passer de ces vieilles méthodes. L’entreprise japonaise Sharp, en partenariat avec la Fondation pour l’irrigation et le développement durable (FISD), vient de fournir un système d’irrigation innovant, qui fonctionne avec une pompe électrique directement raccordée à un mini-grid solaire.

Un système destiné à 600 agriculteurs

Le petit réseau électrique, qui permet le faire fonctionner la pompe installée dans la rivière Shire, dispose d’une capacité de 255 W. Il est composé de 120 panneaux solaires Sharp polycristallins, installés par la société Seine Tech. Le financement de ce projet a été assuré par Millennium Challenge Account Malawi (MCA-Malawi), un organisme qui dépend du gouvernement du Malawi. « Actuellement, près de 450 agriculteurs possèdent des portions de terres ici, mais notre objectif est d’atteindre le nombre de 600 producteurs répartis sur 50 hectares. En tant que FSID, nous sommes conscients qu’en équipant ainsi les communautés, nous leur fournissons des sources de revenus alternatives, et leur évitons de surexploiter les ressources naturelles », explique FSID.

La mise en place de ce système d’irrigation, qui fonctionne à l’énergie solaire, s’inscrit dans le cadre du projet national de Gestion de l’environnement et des ressources naturelles (ENRM). Il s’agit d’un programme gouvernemental que le Malawi a doté d’un budget de près de 28 millions de dollars. Le pays compte sur la rivière Shire, déjà dotée de plusieurs barrages hydroélectriques, pour irriguer les terres qu’elle traverse. Mais pour ce faire il faut disposer de l’infrastructure énergétique nécessaire. C’est pourquoi, Electricity Supply Commission of Malawi (Escom), la compagnie publique responsable de la distribution de l’électricité, est le premier soutien de ce projet.

Une bonne partie du budget d’ENRM est donc alloué à l’agriculture locale, à travers la lutte contre la déforestation et le soutien à l’irrigation qui vient de se matérialiser par un système innovant installé grâce aux équipements de Sharp. L’entreprise a participé à plusieurs projets solaires au Malawi, notamment avec l’installation de kiosques solaires dans les zones rurales, qui permettent aux villageois de recharger facilement leurs appareils électroniques. (Jean Marie Takouleu / afrik21)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here