Les plages vont-elles vraiment disparaitre avec le changement climatique ?

0

Le réchauffement climatique en cours exacerbe l’érosion du littoral qui menace l’existence même des belles plages de sable tant convoitées dans le monde entier. Mais sont-elles vraiment condamnées à disparaître ?

Les plages de sable occupent plus d’un tiers du littoral mondial et ont une valeur socio-économique élevée liée aux loisirs, au tourisme et aux services écosystémiques. Ainsi, en plus d’être près de zones très peuplées, les plages offrent une protection côtière contre les tempêtes et les submersions marines.

Cependant, à cause de la pression insoutenable des activités humaines sur les littoraux et de l’augmentation du niveau de la mer, les plages subissent une forte érosion qui pourrait entraîner leur disparition.

Ainsi, de plus en plus de plages, coincées entre l’océan et l’urbanisation du littoral, ne pourront pas s’adapter à l’érosion et finiront pas disparaître, exposant directement le bâti aux conséquences du réchauffement climatique tout en privant ces littoraux du tourisme qui les faisaient vivre.

Début mars 2020, une étude européenne parue dans Nature Climate Change estimait, que près de la moitié des plages de sable dans le monde pourrait disparaître complètement d’ici la fin du siècle ! Seul salut : une réduction modérée des émissions de gaz à effet de serre pourrait empêcher 40% du recul du rivage.

Pour arriver à cette perspective, l’équipe de scientifiques s’était intéressée à l’évolution du littoral sableux de 1984 à 2015, à l’aide d’images satellites.

Les pays les plus touchés devraient être l’Australie avec près de 15 000 km de plages de sable en moins, puis le Canada, le Chili et les États-Unis. D’autres pays sont concernés : Mexique, Chine, Russie, Argentine, Inde, Brésil et bien sûr la France qui totalise, dans la Métropole, 4 170 km de littoraux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here