Un géant mondial de l’éolien voit le jour grâce à la fusion de Siemens et Gamesa

0

L’Allemand Siemens et l’Espagnol Gamesa ont fusionné leurs départements éoliens, donnant ainsi naissance à un géant mondial. La nouvelle entreprise a, en effet, un chiffre d’affaires de 9,3 milliards € pour un bénéfice avant intérêts et impôts de 839 millions €, un carnet de commandes d’une valeur d’environ 20 milliards € et un portefeuille de centrales éoliennes de 69 gigawatts (Gw), à travers le monde. Elle permettra, en outre, aux deux sociétés de réaliser des économies d’échelle d’environ 230 millions €, dès 2020.

La nouvelle entité sera détenue, selon agenceecofin.com qui a livré cette information, à 59%, par Siemens et, à 41%, par Gamesa. Son siège sera installé en Espagne et contrôlé par Gamesa, tandis que la division « Eolien marin » sera localisée en Allemagne et au Danemark. Les formalités de création de ce mastodonte éolien devraient être achevées, d’ici le début de l’année prochaine. Rappelons que Gamesa est l’un des 5 premiers fabricants mondiaux d’éoliennes terrestres tandis que Siemens est le leader des parcs éoliens en mer. La nouvelle entité bénéficiera de la complémentarité de ses parents puisque Siemens a « une forte base en Amérique du Nord et en Europe du Nord » alors que Gamesa est « bien positionné sur les marchés émergents à forte croissance, comme l’Inde, l’Amérique latine, l’Europe du Sud.». La société détient également plusieurs projets d’énergies renouvelables au Maroc.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire