Sénégal : Les failles du plan décennal de lutte contre les inondations, selon Toussaint Manga

0

Face au gouvernement dans le cadre des échanges sur le rapport de la commission d’information parlementaire sur les inondations, Toussaint Manga a vigoureusement dénoncé ce qu’il appelle l’échec du président Macky Sall pour lutter contre les inondations au Sénégal lundi 28 juin 2021.

« L’un des premiers discours de campagne de Macky Sall c’était la lutte contre les inondations, mais c’est malheureux de constater que rien n’a été fait dans ce sens », a déploré Toussaint Manga dans des propos relayés par DakarActu.  

Pour le député libéral, avec le plan décennal de lutte contre les inondations, soit les fonds annoncés n’ont pas été injectés dans le programme soit le plan a été mal ficelé. Ce qui nécessite l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités.

« Où sont les ouvrages ? Personnellement je n’ai pas vu des ouvrages à 511 milliards. Et la plupart de vos investissements se limitent seulement à  Dakar. Dans votre programme, je n’ai pas vu des ouvrages réalisés à Ziguinchor alors que c’est une zone inondable où il pleut plus que Dakar et les autres régions. Soit le montant annoncé n’a pas été injecté dans le programme, soit le programme a été  mal ficelé. Et je demande que des auditions soient faites pour situer les responsabilités. Car je suis convaincu que le prochain hivernage, il y aura des inondations à Ziguichor, Keur Massar, Thiaroye et dans les autres villes du pays », a confié à DakarActu Toussain Manga.

S’exprimant sur la Mission d’information parlementaires sur les inondations, Abdoulaye Baldé enfonce le clou et ironise en ces termes : « Le Sénégal ne s’arrête pas qu’à Dakar ».

Selon le maire de Ziguinchor, il y a encore beaucoup d’efforts à faire. Pour l’allié du chef de l’État, Macky Sall, « Ziguinchor est encore sur sa faim ». Car note l’édile de la Capitale du sud, qu’il n’y a pas de « réalisations de ce plan décennal doté d’un budget de plus de 700 milliards F CFA ».

« Il y a encore beaucoup d’efforts à faire. Comme l’a dit mon jeune frère, Toussaint Manga, tout à l’heure, le Sénégal ne s’arrête pas qu’à Dakar. Ce plan décennal, 2012/2022, a connu trois phases…, et nous sommes actuellement à la troisième, pour 2017/2022. Jusqu’à présent, nous qui sommes dans les régions, nous sommes restés sur notre faim. Il n’y a pas de réalisations de ce plan décennal doté d’un budget de plus de 700 milliards F CFA. Donc, il est important et urgent pour les régions qui connaissent une pluviométrie importante », tonne Abdoulaye Baldé, coordonnateur régionale de l’Union centriste du Sénégal (UCS).

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire