La percée de l’agroécologie au menu du symposium panafricain sur l’agriculture

0

23 pays africains se sont donnés rendez-vous au Sénégal afin de discuter des meilleurs moyens de tirer parti des vastes terres arables, des marchés, des réseaux et des opportunités d’investissement que l’Afrique offre pour une percée de l’agroécologie. Le but de ce symposium panafricain sur l’agriculture organisé par Craving 4 Development du 24 au 27 novembre 2021 est de créer une plateforme régionale de connaissances et de partenariats qui aide à mieux comprendre le pouvoir de l’implication des jeunes dans l’agriculture et le potentiel d’innovation dans l’agriculture en Afrique et de soutenir la jeunesse africaine à tirer parti des grandes opportunités africaines en termes d’accès aux marchés, à des partenariats et à des investissements, renseigne un communiqué transmis à la presse.

Le document précise que « le symposium vise aussi à faire des participants au salon de l’innovation et des lauréats les moteurs de l’innovation et les ambassadeurs d’une agriculture innovante ».

« Le symposium se veut une occasion de familiariser les jeunes africains avec les voies et les interventions nécessaires pour favoriser l’éclosion de l’innovation dans l’agriculture, booster le commerce intra-africain et l’intégration régionale, favoriser et entretenir des liens entre l’agriculture et les autres secteurs et stimuler les investissements de la diaspora africaine dans le secteur agricole ».

 Les sessions du symposium ont tourné autour des thématiques suivantes : souveraineté alimentaire ; agroécologie ; agriculture intelligente face au climat/stockage, gestion et utilisation de l’eau ; élevage/aquaculture et apiculture ; agroforesterie et aménagement paysager ; agrobusiness et agroalimentaire ; changements climatiques et agriculture durable ; utilisation de la technologie dans l’agriculture ; économie agricole/investissements ; accès aux marchés et établissement de partenariats ; intégration économique ; tendances et défis mondiaux de l’agriculture ; leadership/DPP et création de richesses, énumère le document officiel.

 Pour qui la première résultante du symposium est entre autre « un guide pratique riches de toutes les solutions retenues par les experts ayant participé au symposium qui sera produit et partagé avec toutes les parties prenantes (participants, intervenants, autorités étatiques, établissements agricoles et d’investissements) ».

Le texte conclut que la deuxième résultante du symposium est « une rencontre entre entrepreneurs et établissements d’investissements surs et accessibles qui sera organisé à Dar-es-Salam, en Tanzanie en juillet 2022 comme résultante du symposium sur l’agriculture et afin d’apporter des solutions pérennes et efficaces aux problèmes d’accès aux financements des entrepreneurs ».

Moctar FICOU / VivAfrik                       

Laisser un commentaire