Évolution du climat ouest-africain : les résultats du projet AMMA-2050 présentés au Sénégal

0

C’est à Somone, une localité située sur la Petite-Côte, à 77 km au sud de Dakar, la capitale sénégalaise qu’une réunion nationale de partage des résultats de la recherche sur l’évolution du climat ouest-africain sur le moyen et long terme se tiendra du 10 au 14 juin 2019 à l’initiative du projet Analyse multidisciplinaire de la mousson africaine 2050 (AMMA-2050).

Cette cérémonie vise, selon un communiqué transmis à la presse, à « partager avec les décideurs politiques les résultats issus de la recherche sur l’évolution du climat ouest-africain sur le moyen et long terme afin de soutenir la planification de l’adaptation et la résilience de l’agriculture avec des évidences scientifiques ».

D’après ce document, le projet Analyse multidisciplinaire de la mousson africaine 2050 (AMMA-2050) regroupe un consortium de 67 scientifiques dans 16 institutions de recherche sénégalaises, africaines et européennes qui travaillent pour améliorer la compréhension de l’évolution du climat en Afrique de l’Ouest d’ici à 2050 et permettre une meilleure prise de décisions politiques relatives à l’agriculture et à d’autres enjeux de développement.

AMMA-2050 « vise à générer des connaissances qui minimiseraient les incertitudes sur les projections climatiques d’ici 2030, 2040 et 2050 et leurs incidences sur l’agriculture et les inondations, afin de favoriser une meilleure planification des politiques agricoles et d’aménagement de territoires en Afrique de l’Ouest », précise la même source.

Qui ajoute : « dans le cadre de son exécution (2015-2019), le consortium communique régulièrement avec les parties prenantes (gouvernements du Sénégal, parlementaires, organisations paysannes, société civile, partenaires techniques et financiers, etc.), à travers des enquêtes, des entrevues, des séances d’échange d’informations, de formation et de partage des résultats du projet AMMA-2050 ».

Cette rencontre de haut niveau a pour objectif global de « partager les dernières évidences scientifiques relatives à l’évolution du climat en Afrique de l’Ouest et au Sénégal dans les prochaines décennies », conclut le texte.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here