Maroc : la station de Boujdour sera dotée de 87 turbines par Siemens Gamesa

0

Le Maroc continue sa politique de développement des énergies propres. Ainsi, le pays entend accélérer les travaux du projet de station éolienne de Boujdour. C’est dans cette optique que Siemens Gamesa Renewable Energy a signé un contrat ferme de fourniture de turbines électriques d’une capacité combinée de 301 Mégawatts (MW) au Maroc dans la station éolienne de Boujdour.

Le contrat stipule que la compagnie Siemens Gamesa va fournir, transporter et installer 87 turbines éoliennes SG 3.4-132. « Le contrat inclut également le test des turbines et leur maintenance pour une durée de 5 ans. Ainsi, la centrale devrait être achevée et entrer en service au troisième trimestre 2022».

A préciser que la commande, obtenue du consortium composé par Nareva et Enel Green Power, permettra la mise en place de la centrale éolienne de Boujdour, situé à 7 km au nord-est de la ville de Boujdour.

Le total d’exécution des travaux du parc est évalué à environ 4 milliards de dirhams. Cette infrastructure fait partie d’un projet éolien intégré d’une capacité combinée de 850 mégawatts obtenu par le consortium en 2016.

Ce grand chantier est composé des cinq parcs éoliens : Midelt, Boujdour, Bel Lahdid, Iskrad et Tanger. Ils ont pour objectif d’atteindre environ 52% de la puissance électrique installée à base d’énergie renouvelable à l’horizon 2030.

Pour rappel, Siemens Gamesa est l’un des acteurs majeurs du marché éolien au Maroc. Il a mis en place en 2017 une usine de production de turbines éoliennes à Tanger pour un investissement total de 100 millions d’euros. Il y a exactement un an, l’usine a mis en place une deuxième ligne de production, qui emploie 240 personnes, afin d’augmenter ses capacités. Installée à Tanger Automotive City, l’usine s’étale sur une superficie de 37 500 m². En janvier dernier, l’usine avait livré ses pales au parc éolien de Midelt dont la capacité, à terme, est de 150 MW.   

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here